Fille unique, génération enfant unique - moi en France

Publié le par miniyan

Je suis née en 1983 à Shanghai, Chine. Je suis fille unique, je suis de la génération "enfant unique".


Ma petite chambre à la Cité universitaire
  Automne 2003, je suis arrivée en France à Clermont-Ferrand pour poursuivre mes études à l'Université Blaise Pascal. Arrivée en France avec un groupe de 20 étudiants chinois, les premières étapes étaient plutôt faciles. Nous étions bien accueils par les responsables de l'Université. Mme ASTIER, professeur d'origine taiwanaise, une dame gentille et généreuse, était la chargée des étudiants chinois. A notre arrivée, tout était déjà prévu. Dès que nous avions un problème, que ce soit les dossiers administratifs, ou le problème du compte bancaire, ou un maux de dents...  on appelait Mme ASTIER. Mme ASTIER était plutôt, la "Baby-sitter" de nous, les enfants uniques.

J'ai eu quand même de la chance de ne pas être arrivée en France toute seule. Mais c'était la première fois que je vivais seule dans un pays étranger. J'étais obligée à apprendre à faire des choses que je ne savais pas faire ou je n'aime pas faire quand j'étais en Chine: la cuisine, le ménage, la "gestion budgétaire", les papiers administratives...

Faire la cuisine, si je veux, je peux:
Avant arrivée en France, je ne savais pas faire la cuisine, mais pas du tout. Je savais seulement utiliser l'autocuiseur pour faire le riz. Je me souvenais que, dans les premiers mois, je mangeais souvent au restaurant U et faisais des sandwiches. Au début, je me contentais de mes repas "à la française". Mais jour après jour, la cuisine chinoise me manquait davantage. Gourmande mais faignante, je commença donc à frapper les portes des amis chinois qui savaient faire la cuisine. Cependant, comme un proverbe chinois dit: "吃人家的嘴软 Une fois que vous êtes invité par quelqu'un à un repas, il vous sera difficile de dire quoi que ce soit contre lui". J'avais honte d'être une "mendiante". J'ai donc décidé d'apprendre moi-même.

Ce n'était pas très facile car je n'avais ni d'expériences ni de matériels. La première fois quand j'essayais à faire des "têtes de lion" (boulettes de viande à la sauce de soja), j'ai utilisé deux pairs de ciseaux pour hacher deux morceaux de porc pendant deux heures. (Le pire c'est que je ne savais même pas que l'on pouvait acheter du porc haché tout fait au supermarché...) Mais comme un autre proverbe chinois dit: "功夫不负有心人 Quand on veut, on peut." Ma technique s'améliorait et j'ai finit par réussir à faire des bons petits plans. 

La "gestion budgétaire", l'argent ne tombe pas du ciel:
Dans ma génération, la plupart de familles ont une situation financière relativement aisée. Les enfants uniques ont presque toujours eu ce qu'ils voulaient. Quand j'étais encore en Chine, même je n'étais pas une grosse dépensière, je n'ai jamais manqué de l'argent de poche. J'avais l'impression que l'argent venait plutôt facilement et je n'ai jamais fait mes comptes.

Pour nos études et notre vie en France, nos parents nous financions suffisamment à voir généreusement. Cependant, en voyant tous les jours que le montant sur mon compte diminuait, je commençais à prendre conscience que, justement, l'argent ne venait pas facilement.

Comme tous les autres, lors de notre arrivée en France, nous trouvions que tout était cher en France par rapport à la Chine. Je me souvenais que, pendant très longtemps, on achetait toujours des marques moins chères. (En fait on regardait seulement le bas du rayon) J'avais tout essayé: les yaourts, les boissons, les saucissons, le pain de mie... (sérieusement, je ne veux plus jamais manger tous ces produits moins chers...) J'avais même calculé que, parfois je ne dépensais pas plus de 3 euros par jour pour mes trois repas. (Dieu savait qu'est ce que je mangeait. Mais bien sûr que ce n'est plus la cas d'aujourd'hui. Et donc si vous voyez une chinoise qui vide tous les produits Eco+ à E.Leclerc à La Pardieu à Clermont, ce n'est certainement pas moi.) 

Depuis que je suis arrivée en France, je voulais toujours trouver un petit boulot (Cela ne m'a pas revenu à l'idée quand j'étais en Chine). J'avais postulé un peu partout, aux supermarchés, aux restaurants chinois... Finalement j'avais eu un peu de revenus par des stages, du babysitting (deux adorables enfants!), d'un été en tant que guide au Musée de la Coutellerie à Thiers... Et là depuis presque 2 ans, je suis enfin financièrement indépendante et je suis fière de moi. C'est fini pour mes parents de financer leur "grande et vieille" fille unique! 

Et quoi d'autres...:
J'avoue que j'ai appris beaucoup de choses ces derniers cinq ans en France, mais malheureusement j'ai toujours des empreintes des enfants uniques. Plus de qualités ou de défauts? En tout cas, cela fait parti de moi: une fille unique de la génération enfant unique.

Publié dans Ma vie en France

Commenter cet article

yang 05/09/2009 22:00

vivement de nouveaux article sur ton blog!

cyril 29/07/2009 00:13

Salut , je suis un Français bientot marié à une Chinoise , j'ai lu entièremment votre blog qui m'a beaucoup fasciné , ému et parfois rire ( comme hacher du porc avec un ciseau !!! lol ) si vous voulez discuter amicalement il n'y a pas de problème , à la prochaine peut-etre

...yang 22/03/2009 15:31

tu est quelque qui à de l'hironie dans tes articles!!!,surtout éco + leclerc,je préconise la marque repère!! c'est bien meilleur pour la santé!!!,lildl c'est pas térrible toujours pour les articles,mais je vois souvent des étudiants Chinois s'y rendre!

miniyan 22/03/2009 16:30


Et ben quand on n'a pas de moyen, on a pas de choix, c'est le porte-monnaie qui décide! 


Angelino Mysterioso 16/03/2009 19:52

Merci pour ta visite sur mon blog, et bravo pour ton français et ta persévérance!Wode nu pengyou ye shi zhongguo ren (guangxi ren), na wo zhidao xuexi fayu bijiao nan!Duibuqi wode zhongwen bu hen hao; wo bu hui xie hanzi!Je reviendrai lire tes autres articles!

miniyan 16/03/2009 22:47


Ton chinois est déjà très bien! Je connais encore très peu de français qui sait écrire le chinois!
Bonne continuation :) 


le....zd83 16/03/2009 17:49

tu avance dans la vie....tu aprend , tu va de l'avant bravoooochez simplement chat vivre qualités , défauts nous anavons tous ....

miniyan 16/03/2009 18:01


Merci à toi, musicien et philosophe